Délire d’une folie ordinaire

Le temps s’est arrêté.

Il me semble même parfois, en ce moment, en cet instant même, qu’il s’est mis à aller à l’envers, comme de l’autre côté du miroir.

Un hérisson fait de la brasse dans une bassine bleue.

Il a un peu de mal.

Un ministre aime particulièrement continuer quelque chose.

Pédagogiquement parlant.

Un crocodile s’en va combattre les éléphants.

Un projet fou, se dit-il, en y renonçant subitement.

Mon chat Malou apprend à tricoter.

Il est plutôt doué, mais il se laisse trop facilement distraire par la pelote de laine qui tombe par terre.

On n’avance pas.

Recule-t-on donc ?

Mon frigo gémit sous l’absurde poids d’incroyables denrées.

Monsieur Popples a des yeux de framboise et se demande connaissance et contoise.

Il est important de toujours se demander, de se poser des questions.

Que veut donc dire « contoise » ?

Ah oui ! Une vieille horloge…

Ce temps qui s’arrête.

Il me semble même parfois, en ce moment, en cet instant même, que les réponses sont d’une absurdité folle.

Après c’est normal, c’est le mois de mars.

Le mois des fous, comme dirait l’autre.

Eh ouais…

Quelle folie !

11 réflexions sur “Délire d’une folie ordinaire

  1. J’ai compris cha mallow qui tricote, j’ai le ministre de la synthèse du cerveau qui déforme tout, ou bien est-ce le temps de l’autre côté du miroir ?
    En ce qui concerne le retard, vous êtes tout à fait à l’heure, bastramu, puis qqu’ à cette heure, les tableaux de vote qui devaient être édités ce jour n’arriveront par camion qu’à partir de quand ils seront livrés.
    Lapalissadement confirmé par la productrice.
    Donc un immense merci pour n’avoir pas pris autant de temps que pour la fabrication de la bassine bleue dans laquelle se baigne le hérisson. Euh, ce n’est pas ce qui a été dit ?
    Ordinaire vous dites ? Le mot choisi est une légèreté de plume, me semble-t-il… 😉

  2. Pingback: Les votes avec le rappel des liens pour aller lire les textes si cela n’est pas déjà fait, pour ensuite aller voter trois textes et un moi organisateur d’avril. | L'impermanence n'est pas un rêve

  3. Bon jour,
    La folie à toujours l’air d’être normalement anormale au regard du miroir qui lui donne le reflet d’être dans un cadre déterminé sur le pourtour d’une normalité aux yeux fraîchement lavés de l’inconditionnel de cette fameuse phrase gravée dans la mémoire collective : « le fou, c’est l’autre » … à moins que je ne confonde ? …
    Bref, votre texte me laisse à réfléchir … 🙂
    Max-Louis

    • Merci pour ces belles remarques Max-Louis ! Réfléchir, il me semble qu’on a beaucoup de temps pour ça en ce moment… pourvu que ça ne nous rende pas dingue 🙂

  4. Attention !!! Ne pas confondre.
    Une horloge comtoise est fabriquée en Franche-Comté.
    Une horloge contoise est une horloge qui raconte de jolis contes pour les enfants pas sages, enfin pour les enfants.
    Une horloge comptoise est une horloge qui compte le temps, comme toutes les horloges.
    Donc, toutes les horloges sont des horloges comptoises.
    C’est pas vrai ?

  5. Pingback: Monsieur Popples a neuf yeux de framboises… (agenda ironique de mars) – Carnets Paresseux

  6. Pingback: Les résultats des votes | L'impermanence n'est pas un rêve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.