Machines

Dans une petite rue pavée, trois petites dames regardent un parcmètre. Elles ne comprennent pas comment ça marche. L’une des trois, la plus remontée, s’exclame d’une voix aiguë : « Ah oui ! Tout est informatisé maintenant ! L’autre jour je suis allée chez mon coiffeur, eh bin ! » Les deux autres acquiescent de la tête et jettent des regards…

Emma et Gustave

– Non, c’est bon, y en a marre là, tu vas me laisser tranquille maintenant Gustave, je ne suis pas là pour exorciser tes frustrations, et puis tu peux crier mes répliques sur tous les toits et dans toutes les rues de Rouen, ça va pas arranger les choses. – Voyons Emma, tu exagères… –…

Comment réussir ses refus d’éditeurs

Jeune auteur plein de confiance, ayant déjà écrit pas mal de trucs que les copains trouvent plutôt bien ficelés, Bastramu décide qu’il est temps maintenant de se faire publier, il a fait ses armes, il se sent prêt, c’est bon, il faut y aller. Il décide d’envoyer son dernier roman à une dizaine d’éditeurs choisis…

Les frites

Dans une rue très chic à Édimbourg, une famille de touristes français déjeune en terrasse, la maman rouspète avec enthousiasme, les enfants mangent avec appétit et le papa se révolte : « Et il n’y a même pas de frites ! »

Quel temps !

Un dimanche matin pas très ensoleillé, dans une rue assez déserte, une dame plutôt âgée, mais particulièrement motivée pour la conversation, révoltée contre les nuages menaçants,  interpelle de loin un monsieur à l’air pressé, une connaissance ou un ami visiblement, qui la salue de façon un peu résignée : « Ah là là, quel temps !…

Avec sa jambe…

Dans une petite rue du centre-ville – eh oui, c’est souvent en centre-ville que ça se passe – une petite vieille au bras d’une autre petite vieille, marchant tout doucement et regardant avec beaucoup d’intensité, avec révolte même, une autre petite dame qui passait par là : « Avec seize enfants, tu te rends compte ?…

Politique

Un homme marchant très vite dans une rue du centre-ville s’adresse d’un ton révolté à sa copine qui a du mal à lui emboîter le pas : « Comment elle t’a parlé politique, elle ! »