C’est loin

Deux hommes marchent d’un pas pressé, le plus petit – et le plus âgé – porte un pantalon de jogging assez fin, je me demande s’il n’a pas froid par ce mois de décembre, le plus grand – et le plus jeune – a une besace verte en bandoulière.

Quand ils arrivent à ma hauteur, le plus petit jette un regard circonspect au boulevard qui s’étend devant lui.

– C’est que c’est loin ! dit-il à son compagnon.

– Hé ouais, répond celui-ci, enfonçant un peu plus les mains dans les poches de son blouson.

Quelques minutes plus tard, les deux hommes, marchant dans la même direction que moi cette fois-ci, ont tôt fait de me dépasser. Une centaine de mètres plus tard, je les vois traverser la rue et monter dans une petite voiture noire.

Je me demande où ils allaient et si c’était vraiment si loin que cela. Ici, dans cette petite ville, tout est près de tout et aucun endroit ne me semble vraiment loin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.