Dans l’ascenseur – l’amoureux et la jeune femme

– Bonsoir.

– Bonsoir.

– Vous allez au combien ?

– 6e s’il vous plaît.

Et toi tu vas au 7e, je sais, mais je ne peux pas te le dire, je ne peux pas te dire que ça fait des mois que j’attends d’être seul avec toi dans cet ascenseur, je ne peux pas non plus te dire que j’ai traîné dans la cage d’escalier parce que je t’ai vue derrière moi au coin de la rue et je t’ai attendue comme un con devant les boîtes aux lettres en vérifiant trois fois mon courrier même si je ne reçois jamais rien que des factures et des relevés de compte et maintenant que je suis enfin seul avec toi dans l’ascenseur j’aurai jamais le courage de te dire un seul mot, y aura jamais rien qui sortira même si j’ai préparé ce que j’allais te dire mille fois avant et puis toi tu t’en fous, t’es là sur ton Iphone, tu me regardes même pas, tu regardes tes messages et ton compte facebook et qui sait quoi d’autre encore et moi je suis derrière toi à sniffer tes cheveux et à me dire putain qu’est-ce que j’aimerais me réveiller tous les matins avec cette odeur, à me dire que j’aimerais te lécher jusqu’à ce que t’aies des bleus sur le clito, que tu m’enlaces le cou avec tes jambes et que tu me lâches plus jamais, putain, faut pas que je pense à ça, ça va se voir, remarque tu me regardes même pas, tu me regardes jamais, qui suis-je moi pour toi, un voisin, un mec juste bon pour te tenir la porte de l’ascenseur et t’aider avec tes sacs de courses, c’est tout, je suis bon que pour ça moi et tu me dis jamais rien, tu habites juste au-dessus de moi et tu le sais même pas, tu me regardes même pas, tu sais pas comment je guette chaque bruit qui vient de ta chambre, tous les matins, tous les soirs, tu le sais pas toi, t’es là dans ton jeans Levi’s et dans tes talons aiguilles et ta veste en cuir, que suis-je pour toi, un moins que rien, un…

– Excuse-moi, je ne fais jamais ça, mais je t’ai vu plusieurs fois dans l’immeuble et … euh … ça te dirait qu’on sorte boire un coup ensemble un soir ? Tous les deux ?

– Toi et moi ?

– Oui.

– Toi et moi sortir ensemble ?

– Oui…

– Ok.

– Moi je suis Aurore.

– Nadir.

2 réflexions sur “Dans l’ascenseur – l’amoureux et la jeune femme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.