34 choses que j’aimerais faire avant de mourir

lumière rose

J’ai déjà 34 ans.

Ou alors, je n’ai que 34 ans, cela dépend de la façon dont on regarde le verre.

Mais, souvent, c’est le « j’ai déjà 34 ans » qui prévaut, je ne sais pas si c’est parce que le temps passe plus vite dans notre ère ou bien parce que le temps passe plus vite une fois la barrière des 30 ans franchie (c’est ce qu’on me disait quand, à 28 ans, je me disais « j’ai déjà 28 ans »).

(Ré)écoutant France Culture ce matin, je suis tombée sur cette émission où Georges Perec énonçait ses 50 choses à ne pas oublier de faire avant de mourir. Il faisait cette liste quelques mois avant de mourir assez soudainement des suites d’un cancer et je trouve que la vie, parfois, est lugubrement ironique, j’espère tout de même que cela ne sera pas le cas pour moi, on ne sait jamais, mais bon, je n’ai que 34 ans.

Alors j’ai eu envie de faire ma liste à moi, parce que j’aime beaucoup Georges Perec, parce que j’aime aussi beaucoup les listes et parce que, ce matin, cela me semble très important de le faire.

Voici donc ce que j’aimerais faire avant de mourir, de façon parfaitement aléatoire, disparate et sans trop réfléchir :

  1. me colorer les cheveux en bleu ;
  2. faire un voyage en ballon, même si, avec l’âge, j’ai de plus en plus peur des hauteurs ;
  3. écrire un roman policier (ce serait un exploit, car je ne suis pas douée pour les intrigues bien ficelées et le suspens) ;
  4. chanter dans un groupe de musique rock (mon rêve d’adolescente !) ;
  5. dormir jusqu’à midi (je suis du matin et se lever à 8h veut dire déjà pour moi faire la grasse matinée ; j’ai toujours eu l’impression que les gens qui se lèvent parfois à midi sont vachement reposés) ;
  6. boire une tasse de thé avec un nuage de lait, comme les anglais (ce sera le plus simple à faire, j’essaierai ça ce midi) ;
  7. vivre un certain temps aux États-Unis, pas trop longtemps, mais quelques mois quand-même ;
  8. passer des vacances sur une île déserte et réfléchir longuement, avant de faire mes bagages, aux livres que je prendrai avec moi avant d’aller sur cette île déserte ;
  9. parler avec quelqu’un qui vivrait sur une autre planète (vu l’évolution des choses, cela devrait être faisable) ;
  10. écrire un roman long, un roman qui ferait plus de 500 pages, avec des personnages passionnants et des histoires qui tiendraient le lecteur en haleine ;
  11. vivre une scène de course poursuite, dans laquelle je serais le coupable qui s’efforcerait d’échapper à la police et y arriverait in extremis (mais cela me semble peu probable, je suis souvent beaucoup trop sage) ;
  12. aller à la pêche au bord d’un lac entouré de forêts et attraper un gros poisson, que je cuisinerais à la poêle, avec de la semoule de maïs ;
  13. parler espagnol couramment (j’ai déjà commencé à apprendre l’espagnol, mais les mots ne me viennent pas facilement) ;
  14. faire un voyage en solitaire, en autostop (j’aurais la trouille au début, mais je suis persuadée que ce serait une belle expérience) ;
  15. rencontrer une personne sur un banc dans un parc et avoir une discussion révélatrice ou significative, enfin, une de ces discussions dont on se rappelle et dont on dit que cela nous a marqués ;
  16. apprendre à dessiner (je ne suis absolument pas douée pour le dessin, mais je pense que ça pourrait s’apprendre) ;
  17. faire un film (je ne sais pas trop sur quoi, ni avec qui, ni où, mais l’idée me turlupine depuis un moment, alors cela devrait pouvoir se faire) ;
  18. trouver une belle contrainte qui serait répertoriée sur le site de l’Oulipo ;
  19. vivre quelque temps dans une cabane dans les arbres (y vivre en permanence et ne descendre sur terre qu’à la fin) ;
  20. faire la connaissance de Paul Auster ;
  21. voyager jusqu’en Roumanie en voiture, par les petites routes ;
  22. vivre quelque temps en Afrique ;
  23. arriver à jouer le solo de Nothing else matters à la guitare ;
  24. avoir une épiphanie sur la mort ;
  25. lire au moins la moitié de ma bibliothèque ;
  26. construire une belle relation avec un chien (un gros chien, comme par exemple un Saint-Bernard) ;
  27. rencontrer Alice Hoffman, un écrivain que j’aime beaucoup ;
  28. rester enfermée pendant une nuit dans un grand magasin ou dans une bibliothèque (je ne sais pas encore si j’ai envie d’y être enfermée seule ou avec quelqu’un ou bien avec plusieurs personnes, mais je pense que ce serait une expérience intéressante) ;
  29. ouvrir un bar et avoir des habitués avec qui j’aurais de vives discussions, moi derrière le comptoir, en servant les pintes de bière ;
  30. faire moi-même de la confiture de griottes, de framboise, de fraise, de prunes et pouvoir regarder très fièrement mon garde-manger rempli à chaque fois que j’ai besoin de prendre un pot ;
  31. écrire un beau poème d’amour qu’on pourrait facilement apprendre par cœur ;
  32. vivre quelques jours dans un aéroport (j’ai toujours été fascinée par les aéroports, ces lieux de passage qui finalement offrent tout ce qu’il faut pour y vivre) ;
  33. faire un voyage en Suède, aller plus précisément à Ystad ou à Malmo et découvrir que l’ambiance y est parfois comme dans les romans de Henning Mankell ;
  34. arriver à dire plus souvent « je n’ai que x ans ».

10 réflexions sur “34 choses que j’aimerais faire avant de mourir

  1. je trouve que c’est une très bonne idée, quelque soit le temps qui nous reste à vivre, c’est comme retendre le ressort pour se dire, il reste encore ça à faire 🙂 🙂 bises

  2. au passage, tu permets que je te pique quelques idées, parce qu’il y en a que j’adore… la 13, la 10 ou la 8, enfin presque toutes.. 🙂

  3. Bonsoir Bastramu 🙂
    Parmi tes idées , mon tiercé : le 9, 17, 31 🙂

    Une belle idée cette liste , je me la note dans un coin de la tête 🙂
    Il me faudrait 44 point sur la liste … Comment ça déjà ?
    Tu crois que je peux cumuler : faire un film en déclamant un poème d’amour à un extra terrestre ?
    Bonne soirée

  4. le 1 est facile, il faut oser; pour la 12 et la 22 viens avec moi en Afrique , tu pourras pêcher tes poissons si tu es douée sinon les acheter sorti frais de la mer et te dire que tu les manges sur la place avec la mer devant toi et les pélicans comme voisins; pour la 21, je viens avec toi; pour la 26 faut choisir entre les chiens et les chats, la belle relation avec n’importe quel chien tu peux l’avoir; pour la 28 as-tu pensé au musée Grévin ce serait encore plus délire, je t’accompagne rien que pour les sensations; la 32, par expérience, en dehors de trouver des banquettes pour dormir les aéroports pas le top; pour la 19 tu es bien trop gourmande et tu craquerais sur l’envie d’une bonne glace; pour la 11 no problème finis ta course dans une zone de « non droit » et tu auras les sensations sans les problèmes; pour la 30 tu es bien partie avec ta confiture de mûres; et pour conclure se dire qu’on n’a « que » c’est cool, moi je me dis p.d.m. j’ai déjà ça, et il me reste encore des milliers de choses que j’aimerais faire avant de mourir
    bises nénette!

  5. Pingback: 37 choses qui me font apprécier mes 37 ans | bastramu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.