Dix centimètres

dix centimètres

Rue assez déserte, beaucoup de voitures mal garées. Une voix stridente de femme derrière moi :

 

– Vas y, vas y ! Encore… encore… encore dix centimètres… ah … c’est bon !

 

Je me retourne, choqué quand-même par de tels propos prononcé sans gêne en plein jour.

La propriétaire de la dite voix dirige le chauffeur d’une voiture qui essayait de se garer à moitié sur le trottoir.

Ouf, me dis-je en mon for intérieur, et je continue mon petit bonhomme de chemin sur le petit bout de trottoir qui n’est pas envahi par les voitures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.